L’AFSCA s’incline

Le 31 juillet 2006, plusieurs commerçants fouronnais et des a.s.b.l. fouronnaises ont reçu une facture de l’AFSCA (FAVV en néerlandais) s’élevant à 111 € minimum pour le contrôle de leurs installations. Ces factures leur étaient adressées illégalement en néerlandais. Les réclamations introduites chez le commissaire d’arrondissement-adjoint n’y avaient rien changé.

Presqu’un an plus tard, les facteurs fouronnais ont distribué une série de lettres recommandées, toujours en néerlandais, réclamant les 111 € + des intérêts de retard de minimum 16,29 €.

A la suite d’une intervention de José Happart, président du Parlement wallon, auprès de son camarade Rudy Demotte, ministre de la santé publique, l’AFSCA vient enfin de revoir enfin sa copie. Une nouvelle facture de 111 € vient d’être adressée en français aux redevables et "les intérêts ont été annulés".

Merci José.


vendredi 15 juin 2007.