Avis n° 36.143 - Intermosane devait écrire les adresses en français

 

En sa séance du 29 novembre 2007, la Commission permanente de Contrôle linguistique (CPCL), siégeant sections réunies, a examiné une plainte déposée contre Intermosane parce que cette société a envoyé un rappel en français comportant certaines mentions en néerlandais "dorpstraat, Voeren" à un habitant francophone de Fourons.

Rappel d'Intermosane

Le rappel devait être entièrement établi en français.

Texte de l'avis n° 36.143

 

Publié le samedi 22 décembre 2007
Mis à jour le 3 avril 2010