Avis n° 42.052

 

J'ai déposé une plainte à la Commission permanente de Contrôle linguistique parce que les panneaux placés dans la commune des Fourons pour indiquer le réseau de promenades pour vélos tous terrains (VTT) étaient unilingues néerlandais comme le montre cette photo:

 

 

Dans son avis du 7 octobre 2010, la Commission permanente de Contrôle linguistique déclare ma plainte recevable et fondée.

 

Le Gouverneur du Limbourg a fait savoir que la Province du Limbourg avait fourni les matériaux nécessaires et que son intention était de placer des panneaux double face, présentant d'un côté la carte en langue néerlandaise et l'information y correspondante, et de l'autre côté la même carte accompagnée d'un texte rédigé en français.

 

C'est donc manifestement la commune des Fourons qui a opté pour le placement des panneaux uniquement rédigés en néerlandais et elle l'a d'ailleurs confirmé dans sa réponse à la Commission.

 

Et elle n'aurait pas l'intention d'appliquer les lois linguistiques coordonnées du 18 juillet 1966 dont la Commission permanente de Contrôle linguistique a pour mission de surveiller l'application (art. 60 § 1).

 

Où est l'état de droit dans tout ça?

Texte de l'avis.

 

 

Publié le jeudi 2 décembre 2010
Mis à jour le 3 décembre 2010