Cocktail-dînatoire des 92 Résolutions à Montréal le 28 mars 2011 à l'occasion de la remise du prix Joseph-Papineau décerné à Pauline Marois et de la remise des Grandes Palmes d'Or Patriotiques remises à Marc-Aimé Guérin, éditeur et poète, et au chanteur et poète de réputation internationale Gilles Vigneault.

Il y a 40 ans, des militants de Wallonie libre, conduits par le poète Marcel Thiry, du Mouvement jurassien, conduits par Roland Béguelin, et du Val d'Aoste, conduits par le Sénateur Pierre Fosson, ont créé la Conférence des Minorités ethniques de Langue française, dont la première réunion s'est tenue à Genève.

En 1978, ce groupe a été accueilli au Château Frontenac à Québec et il a été rejoint par le M.N.Q. La Conférence a changé de nom: elle est devenue la Conférence des Peuples de Langue frnaçaise et elle organise ses assises pratiquement un an sur deux, tantôt en Europe, tantôt en Amérique: nous sommes ainsi passés par Caraquet, Trois-Rivières, Jonquière, Rimouski et Québec où nous étions à l'occasion du 400ème anniversaire. La Conférence permet la rencontre et le dialogue entre membres et militants de nos différents mouvements.

Fourons est un symbole dans la lutte pour le français. Petite commune de 50 km² et peuplée de 4.000 habitants, elle se situe au nord de la province de Liège et n'a aucune frontière commune avec la Flandre à laquelle elle a été annexée en 1963.

L'Action fouronnaise est membre observateur de la Conférence des Peuples de Langue française et c'est à ce titre de représentant d'une toute petite communauté francophone que j'ai le plaisir d'être parmi vous ce soir pour honorer des personnalités québécoises que je félicite pour leur action pour leur grand pays.

 

Gilles Vigneault, dont la chanson "Gens du Pays" sera peut-être le chant national du Québec, a reçu à l'occasion de cette édition 2011 les "Grandes Palmes d'Or Patriotiques du Rassemblement pour un Pays Souverain".

Benoît Roy, président du du Rassemblement pour un pays souverain, a remis le Prix Louis-Joseph Papineau 2011, à Madame Pauline Marois, la Chef du Parti Québécois, députée de Charlevoix.

Prenant la parole pour remercier les organisateurs, Pauline Marois, très probable future première Ministre du Québec, a relayé les quelques mots que j'avais eu l'occasion de prononcer à propos des Fourons. Alors que la classe politique belge francophone et wallonne a tendance à oublier de prononcer le mot "Fourons", cela fait vraiment chaud au coeur d'entendre parler aussi chaleureusement des Fourons. Merci, Madame Marois. 

Retour au sommaire des interventions.

Mis à jour le 2 avril 2011